Balade champêtre entre Allier et Creuse

        Aujourd’hui je vous emmène à la limite entre l’Allier et la Creuse pour une randonnée d’une vingtaine de kilomètres tout en douceurs et en découvertes au départ de Lamaids. C’est un de mes itinéraires préférés parmi ceux que j’ai réalisés ces derniers mois; plein de choses à voir, beaucoup de chemins et de nature, une distance assez élevée mais un terrain très facile sans dénivelé. Il n’y a qu’à se laisser porter! On y va?

Le départ de la rando se fait à Lamaids, en face de l’église templière sur la route reliant Montluçon à Guéret, impossible de la rater! Derrière l’église se trouve un joli parking récemment réaménagé sur lequel vous pouvez laisser votre voiture. Une bouteille d’eau et un en-cas dans le sac et hop, on est partis! L’itinéraire est un PR balisé par la fédération française de randonnée et il est facile à suivre, pas besoin de carte, juste de repérer les petits traits jaunes 😉

 

 

On sort assez rapidement de Lamaids par la route de Viersat, direction donc la Creuse! Après être passé au dessus de la voie rapide, un chemin à droite nous emmène au milieu des champs. Si vous êtes attentifs, vous ne tarderez pas à voir sur votre gauche un très joli panorama sur le Puy de Dôme et la chaîne du Sancy. La première fois que je suis passée sur la route de Viersat en voiture j’ai été surprise de la visibilité que l’on a sur les montagnes du Puy de Dôme! Elles paraissent tellement proches!

20180413_100318

Les premiers kilomètres se font donc sur un joli chemin à travers champs et bocages. Si vous avez de la chance vous pourrez avoir la compagnie des troupeaux de charolaises qui paissent par là. Pour la petite anecdote, lorsque j’ai parcouru cet itinéraire, c’était au printemps et les vaches étaient toutes jeunes, curieuses et photogéniques à souhait pour moi qui adore cette grosse bête :-). Seulement ces demoiselles étaient tellement occupées à me suivre de leur coté du fil électrique qu’une d’entre elle à fini les quatre fers en l’air dans l’abreuvoir…plus de peur que de mal mais la pauvre a mis quelques temps à sortir de sa piscine improvisée! L’agriculteur que j’ai croisé un peu plus loin s’est ensuite assuré qu’il n’y avait pas de gros bobo pour cette jeune charolaise… Que d’aventures!

20180413_101552

Après avoir traversé deux hameaux, vous arriverez au Fressineau. S’y trouvent quelques fermes et maison et une magnifique place forte du XVeme siècle. L’endroit est surprenant et très bien restauré, c’est privé donc on regarde de loin mais le château est visible depuis la route et vaut vraiment le coup d’œil! c’est un véritable coup de cœur!

 

 

A quelques kilomètres de là, après être passé sous la voie rapide, nous arrivons dans le village de Nouhant. Au centre, l’église du XIIeme siècle est un peu en hauteur et offre l’opportunité de faire une petite pause. Sur la place se trouve aussi l’ancienne bascule.

 

 

Après Nouhant, le chemin serpente dans les champs, à la découverte de plusieurs hameaux: Le Montgiraud, le Magdelon, l’Age Grillon… Puis l’orée du bois de Chatignolle et nous arrivons à l’étang des Landes, joli pièce d’eau au bord de laquelle une petite pause est toute indiquée! Vous pourrez y voir des hérons et autres volatiles ainsi que des batraciens et des insectes…

20180413_130557

Une fois la petite pause terminée, en route, direction Bellefaye et son château aux allures de forteresse. Le chemin traverse ce qui semble être une ancienne place forte, sur la droite le logis, l’enceinte et les tours sont clairement identifiables. Encore un joli témoignage du Moyen-Age laissé là au grès du temps! On quitte ce lieu avec une impression d’inachevé tellement l’envie de connaitre son histoire et ce qui s’y est passé est forte! Un peu plus loin, le hameau de Bellefaye réserve encore une belle surprise car on y trouve, perchée sur une petite butte une chapelle romane du XIIIeme siècle qui faisait office d’église au village jusqu’à son rattachement à la commune de Soumans en 1829. Après cette belle et dernière découverte, le chemin repart pour plusieurs kilomètres en direction de Lamaids.

 

 

Prenez tout de même le temps avant de repartir pour observer l’église templière du village qui date des XIIeme et XIIIeme siècles. Elle fut édifiée par les chevaliers de L’Ordre du Temple puis fut le siège d’une Commanderie de l’Ordre des Hospitaliers au XIVeme siècle pour ensuite dépendre de la commanderie de Lavaufranche, non loin de là. Un chevalier en armure a été découvert au centre de la nef lors de fouilles. En face de l’église, se trouve un petit parc avec de gros et beaux arbres. Quoi demander de mieux pour finir cette belle journée de découvertes, à deux pas de chez soi 😉

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s